Chemtrails : décryptage de Thomas Snegaroff pour comprendre ce mythe

chemtrails
Par défaut

Les chemtrails qui sont des traînées blanches visibles au passage des avions font l’objet d’interprétation diverses au sujet de leur toxicité. Les rumeurs circulant à ce sujet sur la toile sont légion et semblent perdurer dans le temps. C’est pour éclairer la lanterne des uns et des autres que Thomas Snegaroff a décrypté ce mythe. Découvrez ce décryptage qui permet de percer le mystère de ces traces laissées dans le ciel par les avions. 

Un retour aux origines pour en savoir davantage sur les chemtrails 

Comme mentionné d’entrée de jeu en introduction, les folles rumeurs concernant les chemtrails sont persistantes et méritent d’être minutieusement décryptées afin de fournir l’explication la plus proche possible de la réalité sur la dangerosité. C’est à cet exercice que s’est livré récemment l’historien Thomas Snegaroff.

Les recherches de cet expert avaient pour but de démontrer que les trainées blanches observées à chaque passage d’avion étaient en réalité des substances chimiques aux effets nuisibles pour notre planète et l’humanité toute entière. Pour ce faire, n’hésite pas à remonter aux origines des chemtrails pour mieux élucider cette question très sensible de leur toxicité.

Dans ses analyses, Thomas Snegaroff parvient à la conclusion qu’aucune des nombreuses théories sur le phénomène n’était valablement soutenable. Grâce au travail d’orfèvre qu’il réalise, il parvient à prouver que les chemtrails ne sont en rien un complot.

Toutefois, s’il y a un pas que l’historien n’ose pas franchir au risque de se discréditer sur le sujet : affirmer l’inoffensivité de ces traces blanches perceptibles aux passages des avions. A ce niveau, tout indique que nous devons nous inquiéter quant à la nocivité de ces trainées blanchâtres. 

Les chemtrails : pas si inoffensifs que ça 

Si Thomas Snegaroff conclut que la réalité des chemtrails reste difficile à démontrer, il ne manque pas cependant de fournir quelques précisions sur le caractère dangereux ou non de ces fameuses traces blanches observables après le passage des avions. Pour l’historien, il ne fait aucun doute que ces traînées blanches provenant de la condensation soient un phénomène bien réel.

Elles ont un impact négatif sur la planète en contribuant au réchauffement climatique. A ce niveau, les effets des chemtrails sont comparables à ceux du kérosène. Comme on peut le voir, ces trainées blanches mythiques ne sont pas aussi inoffensives qu’on vaudrait nous le faire croire.

Dans ces conditions, des voies continueront s’élever afin que les politiques se penchent sérieusement sur la question et y trouvent une solution.