Les glaciers alpins filmés par un aigle cameraman pour les préserver

iceberg
Par défaut

Les glaciers des Alpes sont menacés de disparition avec l’accentuation du phénomène du réchauffement climatique. Dans le cadre des actions visant à la sauvegarde de ces trésors des régions alpines, celles d’un aigle caméraman retient l’attention de tous. Surnommé Victor, ce pygargue à queue blanche es célèbre pour avoir ramené des images de l’avancée du changement climatique dans ces zones. Retour sur les photographies époustouflantes captées par ce cameraman atypique. 

Des images réalisées dans le cadre de la mission « l’Alpine Eagle Tour » 

Avec une camera 360° embarquée sur le dos, le rapace capture des images des cimes des Alpes au moyen de ses yeux afin d’alerter le public sur l’avancée de la fonte des glaciers. Le fauconnier Jacques-Olivier Travers, responsable de Victor au Washington Post, l’objectif de la mission « l’Alpine Eagle Tour » est clair : sensibiliser le public à la nécessité de sauver les aigles.

Et pour le Français, le message sur l’urgence de la protection de ces oiseaux ne peut être perçu qu’en montrant ce qu’ils sont en mesure de voir. L’homme n’est pas à sa première initiative en matière de conservation des espèces d’oiseaux de proie menacés de disparition. Le fauconnier est en effet connu pour son programme Freedom qu’il lance en 2006 avec pour objectif de les voir repartir dans leur habitat naturel.

Pour ce faire, il mise sur une méthode très originale consistant à leur apprendre à voler autrement qu’en voilière en les accompagnant en parapente. Pour Jacques-Olivier Travers, on peut dire que le but de convaincre un nombre plus important de personnes à la protection des aigles a été atteint grâce notamment aux images époustouflantes captées dans des métropoles emblématiques telles que Londres depuis le sommet du Tower Bridge et Paris à partir des hauteurs de la Tour Eiffel. Les photographies de scènes ont été en outre ramenées de Chamonix depuis la Vallée Blanche. 

La protection de l’environnement des aigles : l’autre objectif de la mission « l’Alpine Eagle Tour »

Pour Jacques-Olivier Travers, la sauvegarde des aigles passe nécessairement par la préservation de leur habitat naturel. C’est donc pour faire face à cette problématique par la sensibilisation du public que le fauconnier a co-fondé en partenariat avec la Maison Chopard la fondation EagleWings. Près de 80% des glaciers des Alpes disparaîtront dans les 50 prochaines années si rien n’est fait.

C’est pour cette raison des initiatives comme la mission « l’Alpine Eagle Tour » sont à encourager. Et le fait que ce cameraman atypique survole les cinq glaciers alpins que sont la Marolada en Italie, le Dachstein en Autriche, la Zugspitze en Allemagne, le Piz Corvatsch en Suisse et l’Aiguille du Midi à Chamonix est chargé de sens. Espérons que ces images aussi incroyables qu’inquiétantes puissent permettre effectivement un changement des mentalités en termes de comportements à adopter vis-à-vis de la nature et des animaux.

En attendant qu’un plus grand nombre de personnes soit touché, on peut continuer à se délecter à travers les yeux du rapace les images de la splendeur des paysages d’une part et d’autre part, de l’impact accablant du changement climatique.