Optez pour des toilettes sèches dans la maison

Toilettes sèches

Comme leur nom l’indique, les toilettes sèches n’utilisent pas d’eau comme les toilettes classiques. Les toilettes sèches présentent un avantage non-négligeable pour l’environnement. Cependant, de nombreuses personnes se demandent comment les installer chez soi sans avoir de problèmes ultérieurement. Zoom sur l’installation des toilettes sèches dans sa maison.

Installation de toilettes sèche à la maison

L’aménagement de toilettes sèches dans son domicile permet de réaliser une importante économie d’eau. Il faut savoir qu’à chaque fois que l’on tire la chasse d’eau des toilettes classiques, ce sont 3 à 6 litres d’eau qui sont consommés. Or, dans la majorité des cas, le circuit d’alimentation de ces toilettes se fait en eau potable. Cela représente un gaspillage considérable en eau.

Que ce soit par soucis écologique, pour faire des économies ou bien par nécessité, car le logement est isolé et donc non desservi en eau potable, certaines personnes se sont lancées dans l’installation de toilettes sèches dans leur domicile. Mais il ne faut pas faire n’importe quoi lors de la mise en place au risque de le regretter plus tard.

La fabrication des toilettes sèches à sciure ?

Le modèle de toilettes sèches le plus courant est celui à litière biomaîtrisée ou TLB. L’installation de ce type de toilettes peut être fait par un particulier en suivant les nombreux tutoriels présents sur le net. Vous n’aurez qu’à vous équiper avec les accessoires indispensables tels que l’abattant, le bac à sciure et le siège afin de réaliser vous-même vos toilettes sèches à domicile.

Si vous envisagez de remplacer vos toilettes classiques par des WC écologiques et que vous n’êtes pas très bricoleur, vous pouvez passer par un professionnel qui assurera le démontage et le remplacement par des toilettes sèches. Cette solution présente l’avantage d’être la moins onéreuse, mais nécessite une vidange régulière du bac.

L’installation de toilettes sèches à séparation à la source

Si vous voulez profiter de toilettes sèches sans sciure, il faut opter pour la solution des toilettes sèches à séparation à la source. Cette technique nécessite deux compartiments, le premier permet de recevoir les liquides et le second les solides. L’intérêt de séparer l’urine et les matières fécales permet à ces dernières de sécher plus rapidement. De ce fait on réduit la fréquence des vidanges des bacs.

Pour séparer naturellement les liquides des solides, les toilettes sèches sont équipées d’un système de séparation dit à la source. Ces toilettes doivent être utilisées en position assise, car le trou recevant les liquides se situe à l’avant. Le plus gros trou situé à l’arrière permet de recevoir les matières fécales et le papier toilette.

L’évacuation des urines peut se faire selon deux solutions. La première consiste à raccorder cette évacuation au réseau d’assainissement si cela est possible. L’autre solution pour les toilettes sèches isolées est d’utiliser un réservoir installé en dessous du siège qui devra être vidé régulièrement dès qu’il sera plein.

Le traitement des fèces se fait dans un second réservoir que vous pourrez vidanger dans votre composteur afin de réutiliser votre compost après maturation (attendre environ 24 mois).

L’aménagement de toilettes sèches à séparation à gros volume

Ces modèles de toilettes sèches fonctionnent sur le même raisonnement de compartimentation des liquides et des solides. Ce type de WC ne nécessite donc pas de sciure. Du fait de l’installation de bacs à gros volumes, les vidanges sont très espacées et pourront attendre jusqu’à 5 ans.

Pour évacuer les matières solides, rien de plus simple, vous devez appuyer sur une pédale qui lance un mécanisme pour rediriger les matières fécales et le papier dans le bac dédié.

Il existe différentes technologies de traitements des excréments, la déshydratation, ou encore le lombricompostage. Les inconvénients de ce système de traitement est qu’il nécessite un gros volume de stockage à aménager (dans une pièce ou dans un sous-sol) et la mise en place est assez coûteuse.