Quelles sont les banques éthiques ?

banque éthique

Depuis plusieurs années, de nombreuses banques françaises se sont retrouvées au cœur d’une polémique suite à des financements peu louables. Aujourd’hui, il devient de plus en plus difficile de trouver une banque respectueuse de ses valeurs et ses principes. Mais comment trouver une banque éthique ?

Si vous ne souhaitez pas ouvrir un compte dans une banque qui apporte un soutien financier à des projets immoraux, vous devez connaître l’activité de ces acteurs afin d’éviter d’avoir une mauvaise surprise. Guide pour y voir plus clair.

Des banques françaises au cœur de polémiques

Journalistes, associations et citoyens travaillent d’arrache-pied pour enquêter sur le secteur bancaire. Parmi eux, on retrouve notamment l’association « Les Amis de la Terre » qui a révélé que certaines banques finançaient un projet qui ne respectait pas les droit humains et environnementaux : Dakota Access. Selon leurs informations, les banques françaises Crédit Agricole, BNP Paribas, Naxitis et la Société Générale ont apporté près de 120 millions au projet de pipeline Dokata Access.

En quoi consiste ce projet décrié par la scène internationale ? Ce projet de pipeline prévoit de traverser plusieurs États des Etats-Unis – et donc transporter de l’huile de pétrole – mais sa construction aura de nombreux effets négatifs sur l’environnement et devra traverser une réserve amérindienne malgré la réticence de ses habitants. Ce n’est pas la première fois que certaines banques sont pointées du doigt suite à des financements ne respectant pas l’environnement.

En effet, BNP Paribas, la Société Générale et le Crédit Agricole sont également accusés de financer des producteurs de charbon. Quand on observe ces pratiques lointaines d’une politique en faveur de l’environnement, il y a quoi se poser des questions avant de s’engager en ouvrant un compte chez l’une de ses banques. Si vous ne souhaitez pas participer indirectement au financement de certains acteurs peu éthiques envers l’environnement, vous devez faire plusieurs recherches sur les banques que vous visez.

Comment y voir plus clair ?

Aujourd’hui, il est encore difficile pour un citoyen lambda de connaître l’ensemble des financements opéré par les banques. Néanmoins, vous pouvez vous rapprocher de certaines associations comme « Les Amis de la Terre » qui arrivent à mettre en évidence le manque d’éthique de certaines banques françaises.

Pour cela, elle s’est notamment penchée sur les droits des salariés et les marchés financiers grâce à quoi l’association a pu démontrer que le Crédit Agricole, BNP Paribas ou encore le Crédit Agricole soutenaient financièrement les acteurs du charbon. Mais ce n’est pas tout, il faut également juger l’éthique des banques sur leurs montages financiers.

En effet, certaines crises financières, comme celle de 2008, a mis en évidence l’instabilité de ces secteurs financiers et de leurs pratiques. Malgré une volonté de la Fédération Françaises des Banques d’organiser une conférence sur le thème de l’éthique des banques en 2016, ces dernières avaient été mises à mal par les révélations des Panama Papers et leurs pratiques illégales.

De plus, certaines banques sont assez hypocrites. En effet, quelques semaines avant la COP 21 organisée à Paris, certaines banques clamaient haut et fort arrêter progressivement de financer le secteur des énergies fossiles alors que la même année la Société Générale et le Crédit Agricole ont été accusés de financer la construction de centrales à charbon en Asie. Ne vous laissez pas séduire trop facilement par les campagnes de publicité de certaines banques qui ne servent qu’à offrir une bonne image de celles-ci.

Si votre banque est concernée par les accusations de financements peu éthiques, l’association les Amis de la Terre a mis en place une plateforme vous permettant de lui demander d’arrêter ce type d’action.

Comment faire le bon choix ?

Les nombreuses révélations sur certaines banques françaises ont de quoi décourager ceux cherchant à ouvrir un compte dans une banque irréprochable. Rassurez-vous, vous pouvez dorénavant trouver une banque facilement grâce à un moteur de recherche spécialisé pour connaître l’empreinte carbone de votre épargne. Pour cela rien de plus simple, rendez-vous sur Épargne Climat où il vous suffit de renseigner :

  • le type de produit (livret, compte courant, etc.)
  • le montant présent sur le produit
  • la banque actuelle

Par exemple, si vous détenez à la fois un compte courant et un livret A chez une même banque, vous pouvez répéter l’opération afin que Épargne Climat vous propose une banque correspondante à votre profil et votre épargne. De plus, le site a réalisé un classement des banques les plus responsables dans le domaine environnemental, on retrouve sur les trois premières places du podium :

  1. Nef
  2. le Crédit coopératif
  3. la Banque Postale

Parmi ces trois banques, Nef semble être la plus engagée car elle refuse d’apporter un soutien financier aux acteurs de l’énergie fossile, du pétrole et du secteur nucléaire. Nef se veut totalement transparente auprès de ses clients afin qu’ils soient à l’abri d’une mauvaise surprise. Par ailleurs, Nef souhaite apporter un financement à des projets respectueux de l’environnement mais également sociaux et culturels afin d’être en adéquation avec ses valeurs et celles de leurs clients. Pour cela, Nef octroie des prêts à des fermes biologiques, à des entrepreneurs des énergies vertes ou encore à ceux souhaitant ouvrir une lieu culturel comme une librairie. Son but est d’accompagner des projets éthiques et solidaires. Aujourd’hui, les offres proposées par la banque Nef ne sont pas encore complètes contrairement aux banques traditionnelles mais ses dirigeants souhaitent rapidement pouvoir proposer les mêmes services afin de satisfaire de potentiels clients.

Si vous souhaitez ouvrir un compte dans une banque éthique en Belgique, la tâche s’avère être plus compliquée car le pays n’en abrite que très peu. Aujourd’hui, la Belgique voit arriver de nouveaux acteurs bancaires proposant des alternatives écologiques comme NewB qui propose à ses clients une carte bancaire respectueuse de l’environnement. Néanmoins, il faudra encore attendre quelques années pour avoir accès aux mêmes offres que celles proposées par les banques classiques belges.