Climatisation écologique : comment choisir ?

Dans la période de fortes chaleurs, le besoin de se rafraîchir est souvent envisagé par de nombreuses personnes. La meilleure solution dans cette situation est de climatiser son domicile. Cependant, vous pouvez opter pour un appareil écologique afin de réduire la consommation énergétique. Si vous êtes en proie au doute et que vous ne savez pas comment choisir cette climatisation, voici un guide à ce propos.

Prenez des informations essentielles sur les climatiseurs écologiques

Puisque les climatiseurs écologiques sont des produits coûteux à l’achat, il est d’autant plus nécessaire de savoir précisément comment choisir son climatiseur. Présentement, il existe trois différents types de climatisation écologique sur le marché. La climatisation solaire (solaire, photovoltaïque et thermique), la climatisation réversible et la bio climatisation. Chacune d’elles possède différentes caractéristiques ainsi que de nombreux avantages. Ces équipements sont plus efficaces et performants, en plus de cela, ils contribuent à l’économie de l’énergie.

Faire un tour d’horizon pour mieux savoir les caractéristiques

Avant de faire le choix d’une climatisation écologique, il est important de prendre connaissance des caractéristiques et du prix de vente.

La climatisation solaire photovoltaïque et thermique

La climatisation solaire photovoltaïque fonctionne grâce à l’énergie provenant des panneaux solaires photovoltaïques installés sur la toiture de la maison. Ceux-ci ont pour rôle de capter les rayons du soleil et de convertir la chaleur en électricité.

La climatisation solaire thermique nécessite, quant à elle, un climatiseur adapté. Elle fonctionne à l’aide des panneaux solaires thermiques qui captent l’énergie solaire.

La climatisation solaire constitue une solution très adéquate. Elle est capable de baisser la température d’un logement de 3 à 4 °C environ. En fonction du type de modèle, elle peut coûter entre 6 000 et 25 000 euros (pose comprise).

Lire aussi :  Europe : un potentiel éolien capable de fournir de l’électricité au monde entier

La climatisation réversible

La climatisation réversible est en réalité une pompe à chaleur air/air. Les différents types de l’appareil réversibles sont :

  • Monobloc,
  • Monosplit,
  • Multisplit,
  • et Gainable.

Cette climatisation écologique est très efficace puisque vous pouvez contrôler vous-même la température de la chambre.

Le prix d’un tel équipement est en fonction du système choisi et de la puissance de l’appareil. Pour un climatiseur monobloc, il varie entre 300 et 1 000 euros. Celui de la climatisation monosplit et multisplit varie de 1 000 à 2 000 euros et de 1 500 à 10 000 euros respectivement. Enfin, le prix de la version gainable se retrouve entre 1 000 et 5 000 euros.

La bio climatisation

La bio climatisation est un appareil mobile qui refroidit l’air grâce à un système d’évaporation d’eau. Cette climatisation classique offre un très bon rendement énergétique et vous permet de réduire la température de 2 à 4 °C. Son prix moyen est entre 100 et 400 euros.

Maîtrisez le fonctionnement de la climatisation

Le choix de la climatisation écologique passe tout d’abord par la compréhension du fonctionnement de son système. La plupart des utilisateurs pensent que la climatisation consiste à produire de l’air froid dans une pièce. Cela ne se passe réellement pas ainsi. En effet, le principe de la climatisation est d’évacuer l’air chaud emmagasiné vers l’extérieur de la pièce. Il s’agit d’un échange de chaleur entre le liquide frigorigène présent dans le système du climatiseur, la condensation, la compression et l’évacuation des calories superflues. Avec ce système, l’air ambiant est délesté d’une partie de la chaleur au détriment d’un air plus froid.

Lire aussi :  Isolation thermique : quel impact sur mes économies d'énergie ?

Avoir une idée de la manière dont il faut entretenir son climatiseur

Après le choix de votre climatiseur écologique, il est important de l’entretenir afin de le faire durer plus longtemps. Si vous avez fait par exemple le choix d’un climatiseur monobloc, il est nécessaire de s’occuper du caisson. L’entretien de la climatisation écologique est relativement simple. Il suffit de nettoyer les filtres ainsi que la vidange du compartiment récupérateur d’eau. Veillez au soin pour ne pas prendre le risque d’abîmer le système du climatiseur.

Pour faire simple, il faut essayer de détartrer l’appareil au moins une fois par an afin de limiter le dépôt de tartre. Cet entretien lui permet de durer plus longtemps, mais aussi d’être plus efficace.