Mode éthique : le seconde main

Dans le domaine de la confection des vêtements, la mode éthique est une tendance servant à mettre en avant certaines valeurs sociales. Il s’y retrouve ainsi différents styles vestimentaires : écologique, recyclée, durable. Il s’agit d’un concept destiné à valoriser l’habillement écoresponsable. À toutes les personnes respectueuses de l’environnement, il offre par exemple de pouvoir se vêtir avec des habits dits « de seconde main ». Choisir cette option consiste en particulier à promouvoir les articles d’occasion. Quel est l’essentiel à savoir sur la seconde main de la mode éthique ?

En quoi consiste le concept de seconde main de la mode éthique ?

La seconde main est une solution très usitée dans le monde de l'habillement. Elle consiste à se procurer, de diverses manières, des vêtements déjà utilisés. Vous pouvez en obtenir lors d’un vide-dressing par exemple. Ce concept amène à troquer ses tenues afin d’entrer en possession d'articles vestimentaires qui ont déjà servi.

Il s’inscrit dans la logique de moins dépenser pour s’habiller. Cette façon de procéder entre aussi dans l’optique d’éviter le gaspillage textile. Néanmoins, il faut noter que cette option ne prend pas en compte l’ensemble des aspects sur lesquels repose la mode durable.

Les vêtements de seconde main sont communément appelés friperies. Ces dernières sont appréciées sous bien des cieux. Elles sont à l’origine de la création du marché des friperies, un business assez rentable présent dans quasiment tous les pays. Certaines sociétés collectent notamment ces types d'articles et les expédient vers l’extérieur dans le cadre du commerce international.

Lire aussi :  Quels sont les 3 piliers du développement durable ?

La seconde main est-elle une solution écoresponsable ?

D’un point de vue écologique, la seconde main se révèle comme étant une option qui veut limiter la pollution engendrée par les vêtements. C’est une alternative ayant pour finalité de diminuer les déchets dans le secteur du textile. Ce concept veut qu’il y ait moins de vêtements au niveau des décharges. Il est donc considéré comme une solution écoresponsable. Plusieurs acteurs de la consommation écologique y adhèrent parfaitement.

Les populations sensibilisées à cette cause s’engagent de plus en plus à acheter ou revendre des vêtements de seconde main. Cette pratique est considérée comme une action sociale. Elle donne au public le sentiment de participer à une œuvre utile et est bénéfique pour la planète. Cette tendance de la mode éthique est pensée pour réduire les impacts, sur la nature et l’Homme, de la production et de la commercialisation des vêtements.

Où se rendre pour avoir des articles de seconde main ?

Pour vous procurer des vêtements de seconde main, vous avez à votre disposition diverses alternatives. Plusieurs magasins en proposent, car les articles d’occasion plaisent de plus en plus aux consommateurs. Vous pouvez vous tourner vers les boutiques solidaires qui sont en collaboration avec des associations de collecte de vêtements. Vous y trouverez une diversité de modèles qui sont adéquats pour adopter un style tendance.

Il existe en outre de nombreuses applications qui vous donnent la possibilité, soit d’acheter ou de vendre, des tenues déjà utilisées. Cette option vous permet de faire vos achats et de vous faire aussi de l’argent depuis votre domicile.

Lire aussi :  Quelles poêles ou casseroles choisir pour cuisiner sain et sans danger ?

Il y a aussi les foires de vente publique qui sont aussi des occasions pour trouver de tels articles. Vous pouvez en dénicher également dans des boutiques spécialisées dans ce type de commerce. Certaines enseignes de prêt-à-porter proposent des produits d’occasion. La plupart de ces établissements détiennent des sites de vente en ligne, mais aussi des points de vente physiques.

Avantages de la seconde main

La seconde main est une solution qui présente plusieurs avantages. Outre l’intérêt de réduire les déchets textiles dans les poubelles, elle n’engendre pas de nouvelles pollutions. En effet, les tissus synthétiques contiennent souvent une bonne quantité d’oxyde nitreux, une substance très polluante. Toutefois, à l’instar des habits confectionnés avec des matières artificielles, ceux réalisés avec du coton ne sont pas exempts d’éléments polluants.

Par ailleurs, avec les tenues d’occasion, vous dépensez moins. Mieux, il s’agit d’un geste qui permet de contribuer à l’économie solidaire. Ce concept vous donne enfin la liberté de faire preuve de créativité pour adopter des looks très beaux.