Qualité de l’air : l’effet de la pollution dans notre corps

La qualité de l’air que nous respirons est importante pour que nous puissions rester en bonne santé. En réalité, les sources de pollution sont multiples. Elles peuvent être d’origine chimique, d’origine physique ou encore d’origine biologique. Quel que soit d'où elle provient, la pollution a des conséquences néfastes sur le corps de chaque individu. Quelles sont ces réactions ?

Les principaux effets des polluants sur la santé d’un individu

Plusieurs polluants existent. Parmi ceux, il y a entre autres :

  • l’ammoniac,
  • le dioxyde de soufre,
  • les composés volatiles ainsi que les hydrocarbures,
  • les oxydes d’azote,
  • l’ozone.

Lorsqu’un individu se trouve exposé à de l’ammoniac, il peut manifester des signes d’irritations. Dans certains cas plus évolués, il peut ressentir des brûlures respiratoires et oculaires. Le dioxyde d’azote quant à lui cause des irritations au niveau des voies respiratoires. La personne concernée peut montrer des signes apparents de gêne respiratoire, de toux ou encore d’asthme.

Quant aux hydrocarbures, en plus des effets cités précédemment, la personne peut aussi être sujette à de fréquentes nuisances olfactives. S’il s’avère que l’hydrocarbure en question est du benzène, sachez que ce composé est cancérigène. Les oxydes d’azote quant à eux peuvent entraîner une aggravation de problèmes d’ordre respiratoire, si la personne exposée souffrait de ce mal. Dans le cas contraire, vous risquez de remarquer une naissance et un développement de maladies respiratoires et cardiovasculaires.

L’ozone est responsable des mêmes symptômes que l’ammoniac. En ce qui concerne les particules extérieures, elles sont incluses dans la catégorie des cancérigènes par le Centre International de Recherche sur le cancer.

Lire aussi :  Quelles poêles ou casseroles choisir pour cuisiner sain et sans danger ?

Les moisissures ainsi que le pollen sont, eux aussi, des agents biologiques qui peuvent causer des ennuis sur la santé d’une personne exposée à la pollution. Ceux-ci occasionnent souvent chez la personne en question un abaissement du seuil de réactivité bronchique. Il y a aussi une accentuation de l’irritation des muqueuses oculaires et nasales. Ces différentes réactions sont sous-classées dans les allergies.

Les effets des épisodes répétés d’exposition à des polluants

Lorsqu’une personne est exposée pendant plusieurs jours à des effets de pollution, cette dernière peut être sujette à des crises d’asthmes. Vous remarquez également une augmentation des troubles au niveau cardiaque ou vasculaire. Ceci peut entraîner le décès de la personne concernée. En France, selon l’ANSP, une exposition à long terme à la pollution de l’air entraîne des dommages considérables sur la santé.

L’impact des effets de ce phénomène a donc pour origine une exposition constante durant toute l’année. Il ne s’agit pas dans ce cas des pics de pollution comme la plupart des gens ont l’habitude de croire. Il s’agit plutôt des effets sur une longue période.

Dans le monde, d’après l’OMS, la pollution atmosphérique est l’un des principaux risques environnementaux pour la santé. Une exposition sur une longue période entraîne chaque année le décès de 4.2 millions de personnes environ dans le monde. Au sein des 53 pays que compte la zone Euro, les statistiques affichent près de 60 000 décès par an. Tous ces morts sont liés à une pollution de l’air.

En prenant ces chiffres, 482 000 sont causés par une pollution de l’air extérieur et 117 200 ont pour cause une pollution de l'air intérieur. Par ailleurs, la Santé Publique en France estime que 40 000 décès enregistrés chaque année ont pour cause une exposition aux particules fines de PM2.5. Ces conséquences s'observent plus sur des personnes dans la trentaine d’âge.

Lire aussi :  Sous-vêtements : l'importance du coton bio

Il apparaît donc que la pollution de l’air est un facteur de risque très important du point de vue sanitaire. En effet, la pollution atmosphérique représente 7 % de la mortalité totale de la population française, dont la cause est due à une exposition aux PM2.5. Au vu des multiples répercussions d'ordre sanitaire observées, la pollution atmosphérique est un acteur de taille dans la survenue de plusieurs maladies. Il importe donc de se protéger en optant pour des habitudes saines.