Voitures hybrides : une vraie solution ?

À cause de la dégradation de l’environnement et du dérèglement climatique, les gouvernements européens ont décidé d’adopter un nouveau projet de loi. Ce dernier vise à limiter les émissions de gaz carboniques produits par les véhicules. Ces automobiles ont été identifiées comme étant la source de la majorité des problèmes de pollution. Les moteurs thermiques sont ainsi pointés du doigt et accusés d’être la racine du mal. C’est pour cela que les constructeurs ont développé des véhicules hybrides. Cependant, la question qui demeure est : est-ce réellement une solution ? Voici de quoi répondre à cette interrogation.

Véhicules hybrides : quels avantages présentent-ils ?

Un véhicule hybride est une voiture qui utilise deux types de motorisations. Il combine en effet deux sources d’énergie (électricité et pétrole) afin de produire moins de gaz carbonique. Il embarque du coup deux moteurs : l’un thermique et l’autre électrique. Avant de connaître les réels avantages d’un véhicule hybride, il faut savoir qu’il en existe de plusieurs types dont :

  • MHEV : véhicules ayant subi une hybridation minime ;
  • HEV : véhicules acceptant n’importe quel combustible ;
  • PHEV : véhicules combinant un moteur électrique et thermique.

Le plus grand avantage de ce concept, c’est qu’il offre une certaine économie sur les dépenses en carburant. Pour l’environnement, moins de carburant consommé signifie moins de pollution. Vous pouvez rouler sur plusieurs kilomètres en alternant votre source d’énergie.

Les véhicules hybrides offrent aussi un certain confort pour les conducteurs. Ces derniers peuvent être tranquilles lors des contrôles environnementaux. En effet, depuis le début de cette année, les véhicules qui ne passent pas le test de pollution ne peuvent plus être importés en France et en Europe. Si vous voulez acheter une nouvelle voiture qui suit la réglementation, c’est l’hybride qu’il vous faut choisir.

Lire aussi :  Mobilité : un cargo fonctionnant à l'énergie éolienne dès 2024 ?

Les constructeurs se sont aussi préparés aux éventuelles pannes sèches. Quand vous épuisez votre carburant, vous pouvez encore faire plusieurs kilomètres avec le moteur électrique ou avec votre autre réservoir. Cela présente un réel avantage pour les usagers écoresponsables.

Véhicules hybrides : quels sont ses inconvénients ?

Malgré ces nombreux avantages, les véhicules hybrides présentent aussi des inconvénients. Ils sont surtout causés par la conception et le type d’hybridation.

Les véhicules hybrides sont avantageux tant que le manque de borne de recharge pour véhicules électriques persiste. Cependant, avec les nouvelles règles, les constructeurs collaborent avec des fournisseurs de bornes de recharge pour équiper la majorité des routes. Quand l’offre compensera la demande, les véhicules hybrides ne seront plus si géniaux.

Il y a aussi le prix des véhicules hybrides qui est très élevé. Comparée aux voitures standards, la somme à payer est faramineuse. Tandis qu’un véhicule électrique coûte environ de 20 000 €, les modèles hybrides ont un prix qui avoisine 25 000 €. Cette différence pèse beaucoup dans le choix des consommateurs, sachant qu’ils peuvent investir l’écart dans l’installation d’une borne de recharge chez eux.

Le plus grand défaut des véhicules hybrides, c’est leur poids. En plus du moteur, ils sont équipés de grosses batteries pour gérer les kilomètres en trop. Celles-ci prennent beaucoup de place, surtout dans le coffre. Ce dernier est de plus en plus petit à cause de la taille des batteries.

Véhicules hybrides : est-ce une véritable solution ?

Comme évoqué plus haut, les véhicules hybrides peuvent être considérés comme étant une solution tant que le manque de bornes de recharge subsiste. Toutefois, une fois que ce problème sera réglé, les véhicules 100 % électriques prendront le dessus sur le marché. Pour l’environnement, les modèles hybrides présentent moins d’émissions de gaz carbonique. Cependant, cela ne veut pas dire qu’ils n’en produisent pas du tout. Lorsque le conducteur change de mode, le moteur thermique agira de la même manière que les anciennes voitures.

Lire aussi :  Qu'est-ce que le free-floating ?

L’hybridation peut néanmoins présenter un réel avantage pour les voyages long-courriers. Le transport de marchandises est un secteur qui peut tirer un réel profit de cette innovation. Ce dernier peut notamment alléger sa consommation en carburant, tout en respectant l’environnement. De plus, il est assez difficile de produire un camion électrique ou un tracteur agricole électrique.