Rénovation énergétique : des travaux pour une maison écologique

Pour améliorer la performance énergétique de leur habitation, de plus en plus de personnes se lancent dans des travaux de rénovation énergétique. Ceux-ci permettent en effet de réduire votre facture d’énergie tout en améliorant le confort de votre logement. Voici quelques conseils pour vous aider à réaliser une rénovation écologique dans votre logement !

La définition et l’organisation du projet de rénovation écologique

Un projet de maison écologique vise avant tout le respect de l’environnement et du milieu naturel. En amont à ces actes de rénovation, le projet de rénovation doit faire l’objet d’un planning bien réfléchi. Ceci passe notamment par la définition de tous les aspects des travaux à venir afin de limiter au maximum le gaspillage.

La mise en place d’une organisation bien réfléchie pour votre projet favorise aussi le recyclage et la réutilisation d’anciens produits. La rénovation énergétique du logement permet ainsi d’intégrer des produits de seconde main ou de réutiliser des composants de l’ancienne maison. Elle permet aussi d’évaluer le coût global du projet en prenant en compte les éventuels imprévus.

D’autre part, il est nécessaire que votre projet de rénovation énergétique s’adapte au milieu naturel dans lequel se situe votre habitation. La rénovation énergétique de votre habitation doit en effet avoir un impact limité sur l’environnement. Enfin, il est préférable que votre projet respecte un certain seuil énergétique fixé par la loi. Dans les normes, la consommation en électricité maximum d'une habitation écologique ne dépasse pas 50 kWh par mètre carré.

Le choix des matériaux adéquats pour la rénovation écologique

La rénovation écologique d’une habitation permet d’améliorer le confort, de remédier à l’insalubrité tout en modernisant le logement. Pour atteindre de tels objectifs, il est nécessaire d’avoir les matériaux adaptés, c’est-à-dire des équipements conçus et fabriqués dans le respect de l’environnement. L’utilisation de matériaux écologiques favorise d’autre part le développement durable, mais permet aussi de respecter davantage votre santé.

Lire aussi :  Tiny House : tout savoir sur la maison mobile et écologique

Les matériaux utilisés pour la rénovation écologique sont fabriqués dans le respect des normes liées au développement durable. Ils sont issus de ressources renouvelables, du recyclage ou de matières biosourcées d’origine animale ou végétale. Ils provoquent ainsi moins d’intoxications ou d’allergies et ne sont pas nocifs pour la santé. Parmi les matériaux nécessaires pour un projet de rénovation écologique, vous avez :

  • Les matériaux de gros œuvre

Le bois provenant d’une plantation qui respecte le développement durable, le bambou, les briques de terre cuite (BTC), le béton cellulaire… sont des exemples de matériaux de gros œuvre.

  • Les matériaux écologiques pour l’isolation thermique et acoustique

La laine de mouton, le lin, la paille, le verre cellulaire, la ouate de cellulose ou encore le liège font partie des écomatériaux les plus recommandés.

  • Les matériaux écologiques pour le revêtement

Les peintures bios, les vernis et colles sans solvant sont d’excellentes alternatives aux peintures synthétiques « classiques ». Privilégiez les matériaux labellisés NF130 Environnement ou Écolabel.

  • La couverture de la toiture

Pour éviter les déperditions de chaleur, il est indispensable que la toiture soit correctement couverte. Le cuivre, le chaume, le zinc, la paille ou encore la terre cuite, sont des possibilités pour couvrir votre maison écologique.

D’autre part, pensez également à choisir un mobilier écologique pour l’ameublement de votre maison. Les meubles durables, le mobilier réutilisable ou encore le mobilier recyclé sont à privilégier à cet effet.

Faire appel à un professionnel

Pour avancer rapidement dans les travaux de rénovation écologique, il est conseillé de faire appel à un véritable professionnel du domaine. En effet, même si vous êtes capable de réaliser certaines tâches, il est primordial de recourir à un professionnel qualifié pour bénéficier d’un rendu optimal. Les travaux de gros œuvre et les travaux d’isolation thermique et acoustique font partie des œuvres qui nécessitent généralement la présence d’un expert de la rénovation écologique.

Lire aussi :  Ce qu'il faut savoir avec la construction d'une maison sur pilotis

In fine, n’oubliez pas aussi de vous renseigner sur les aides financières disponibles pour vos travaux de rénovation écologique. En effet, pour encourager les propriétaires dans la rénovation écologique de leur logement et les aider à réduire leur coût, l’État a prévu des aides financières. Il s'agit entre autres de MaPrimeRenov, une réduction de TVA, l’éco-prêt à taux zéro, Ma Prime Énergie, etc.